Les dirigeants émergents de la coopérative côtière de noix de cajou du Kenya

Les dirigeants émergents de la coopérative côtière de noix de cajou du Kenya

L’Empowering Farmers Foundation, Emerging Leaders et Maria, la boursière de la fondation, vont jusqu’au bout avec les producteurs de noix de cajou.

Depuis plus d’un an, la fondation innocent travaille avec l’Empowering Farmers Foundation (EFF) pour aider les petits exploitants agricoles à relancer l’industrie de la noix de cajou dans le comté de Kilifi, sur la côte du Kenya.

EEF a introduit une nouvelle variété d’anacardier à plus haut rendement et aide les agriculteurs à traiter leurs arbres plus âgés contre le ver farineux et l’oïdium. Ils encouragent également les cultures intercalaires d’éleusine (car personne ne veut manger de noix de cajou toute la journée). En plus de tout cela, ils ont aidé les agriculteurs à créer une coopérative pour coordonner les prix et les ventes de la récolte de noix de cajou (photo ci-dessous). De plus, cet été, la fondation innocent a envoyé les boursiers Maria M et Borja A à Kilifi pour travailler avec la coopérative sur un plan d’affaires afin d’obtenir plus d’argent pour leurs noix de cajou.

Pour voir comment les choses se sont passées, jetez un œil à la vidéo.

La bourse de la fondation innocent s’appuie sur les compétences professionnelles de nos amis d’innocent drinks (qui s’y connaissent en culture, transformation et vente de fruits et légumes) et les amène à s’attaquer à des problèmatiques des associations à but non lucratif au cours d’u séjour de deux semaines. La bourse établit également des liens entre des experts à but lucratif et à but non lucratif qui durent longtemps au-delà du voyage. De retour du Kenya, Maria a appelé ses collègues du programme Emerging Leaders pour discuter. Maria avait travaillé avec des experts de ce programme pour les aider à améliorer les compétences des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement des boissons d’innocent et elle se demandait s’ils pouvaient aider la coopérative de noix de cajou de Kilifi à adopter le plan d’affaires et à le mettre réellement en œuvre. Emerging Leaders avait une équipe de personnes parlant le swahili sur la côte pendant quelques semaines. Au cours des trois jours de formation en leadership, 5 agents de terrain de l’EFF, 10 membres d’un groupe de jeunes local, 2 agents de développement agricole du pays et 33 agriculteurs se sont réunis pour se mettre d’accord sur ce qu’ils devaient faire pour relancer leur entreprise collective de noix de cajou. On ne redresse pas une industrie côtière de la noix de cajou en deux jours, mais la coopérative agricole, Borja, Maria, l’équipe Emerging Leaders et la Empowering Farmers Foundation ont certainement l’engagement d’aller jusqu’au bout.

Posted by Mayya on December 18, 2023