coup de projecteurs sur les gardiens de la fondation

Rhian

Je m’appelle Rhian. Je fais partie de l’équipe marketing chez innocent au Royaume-Uni et je suis aussi gardienne de la fondation. En tant que bénévole de la fondation je suis en relation avec l’Université de Washington et le projet sur lequel ce partenaire travaille est basé en Sierra Leone. Leur objectif consiste à trouver la meilleure façon pour soigner les enfants souffrant de malnutrition aiguë modérée en donnant de la nourriture thérapeutique aux enfants qui sont considérés d’être à haut risque d’aggravation de leur état. Il y a 34,5 millions d’enfants qui souffrent de malnutrition aiguë modérée, et pour le moment il n’y a pas de consensus mondial sur la meilleure façon de les soigner.

Ce projet est très récent. L’inclusion d’enfants dans l’étude a commencé fin 2018, et nous verrons les résultats complets fin 2020, mais jusqu’à présent, le projet se déroule comme prévu.

Nous avons parlé du projet au sein de nos bureaux à Londres et collaboré avec les chercheurs pour identifier les lacunes en matière de compétences et comment nous pouvons les aider. Une excellente nouvelle est que ce sera l’un de nos projets de bourses annoncés cette année, ce qui signifie qu’un membre de l’équipe d’innocent pourrait se rendre en Sierra Leone pour aider notre partenaire à relever des défis à caractère commercial.

Ash

Je m’appelle Ash et je travaille dans l’équipe commerciale à Londres. Je suis également volontaire pour travailler en tant que gardien de la fondation sur le projet Ace Africa & Haller, qui est basé dans des villages du Kenya.

Ace sont des experts en formation et Haller sont des experts dans la technique de la pisciculture. Grace à leur collaboration, ils aident les villages au Kenya avec une approche que les communautés locales ne connaissaient pas auparavant : la pisciculture durable. Elle fournira plus de repas nutritionnels aux personnes affamées et soutiendra le déséquilibre des récoltes endommagées pour les ménages vulnérables vivant dans la communauté.

Je fais partie de ce projet depuis un an et demie maintenant et les trois réussites du projet à dates sont les suivantes :

  1. Les villages récoltent plus de poisson – rendement de 300% en glissement annuel
  2. La récolte de poisson est passée de 68 kg à 300 kg
  3. Amélioration durable de la sécurité alimentaire et de la nutrition de 320 ménages vulnérables.

Posted on June 11, 2019